Des contes de notre enfance, à peu près.

Si vous êtes nostalgiques de l’univers imaginaire des contes mais aussi fans des séries télévisées ou films des temps modernes et ne savez pas quoi faire de vos jeudis, vendredis et samedis soir ne réfléchissez plus. Ruez vous, avant le 14 décembre au théâtre Trévise pour assister à la nouvelle pièce mise en scène par Christophe Guillon  : « Dérèglement de contes».

DÉRÈGLEMENTS DE CONTES visuel

Synospis

– La chaumière de Mère-grand – 17h30 – Intérieur jour
– Le Loup pointe son museau dans la maisonnée afin de surprendre Mère-grand et prendre sa place dans le lit ; manque de pot (de beurre) le convertible est occupé par La Belle qui, elle, attend son Prince Charmant…

Le télescopage de ces 2 contes va entraîner nos personnages dans une comédie jubilatoire et débridée, durant laquelle l’univers si bien ordonné de ces récits initiatiques (Au Pays des Fées on marche à la baguette) va voler en éclats de rire, et donner lieu à un véritable… Dérèglement de contes.

Notre avis : « Dérèglement de contes », véritable confrontation entre monde réel et monde imaginaire, est orchestrée avec tendresse et créativité. La mise en scène respecte l’univers des contes et nous transporte avec nostalgie dans nos jeunes années. Les personnages choisis, archi-connus, conservent malgré de visibles dérèglements leurs traits caractéristiques typiques et les décors, composés de couleurs pastels, sont dessinés et construits grossièrement. Les dialogues, quant à eux, comprennent de nombreuses références aux contes qui réussissent à nous faire sourire et l’ensemble de l’intrigue reste bon enfant. Mais le réel art de cette pièce réside dans le mélange des genres. La balance entre société moderne capitaliste et imaginaire des contes est parfaitement équilibrée.

14985555373672_dereglements-de-contes-theatre-trevise4_34482

Ainsi, tous ces personnages et cet univers romanesques se retrouvent détournés. S’ils respectent l’esprit des contes, ils incarnent aussi de nombreux stéréotypes de la société moderne et s’y tiennent tout le long de la pièce. La belle au bois dormant cherche bien le prince charmant mais elle déchante vite en le rencontrant. Le prince, lui, propre sur lui et doué en baisers s’avère sensible, égoïste et bête. Le grand méchant loup va chez la grand-mère mais ne souhaite pas la manger, il veut juste pour lui voler son petit pot de beurre. La grand-mère porte du léopard et ne montre de limites ni avec l’alcool, les hommes ou la drogue. Chaperon rouge vit chez sa grand-mère mais n’a rien d’innocent. La bête est monstrueuse, mais elle a aussi un coeur d’or. Et le réparateur répare les portes… Ah non, on ne connaissait pas lui…Tous ces personnages, effrayés par la multinationale « Grimm » qui les contrôle, fait de son mieux pour subsister. Entraînés dans une intrigue digne d’un bon polar, ils conservent leurs connaissance et habitudes de contes. Ainsi, les situations deviennent de plus en plus absurdes et rocambolesque, pour le plus grand rire du spectateur.

14985555323961_dereglements-de-contes-theatre-trevise3_34482

L’humour de la pièce réside dans la confrontation des deux mondes mais aussi dans sa mise en scène minimaliste. En effet, les comédiens jouent plusieurs rôles et sont également intermittents du spectacle. Aussi, le quatrième mur est parfois brisé et le spectateur mis à contribution, pour notre plus grand plaisir. On note cependant un petit bémol. La fin, a priori moralisante, n’explicite pas clairement le message qu’elle souhaite transmettre et les spectateurs que nous étions, perdus, nous sommes sentis un peu déçus et inachevés lorsque le rideau s’est fermé.

En conclusion, l’ensemble quand même bien joué et savamment orchestré vaut son pesant de beurre et à su aiguiser notre appétit de loup théâtre. Un régal !

1498555527760_dereglements-de-contes-theatre-trevise2_34482

Infos pratiques :

Adresse : Théâtre Trévise, 14 rue de trévise, 75009 Paris

Infos et réservation : http://www.billetreduc.com/190196/evt.htm

Dates : les jeudis, vendredi et samedi soirs, à 21h30, jusqu’au 14 décembre 2017

Tarif : entre 10 et 27 euros

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s