Welcome to Woodstock : l’expérience hippie à (re)vivre

L’hymne « Peace and love » ça vous dit quelque chose ?  C’est le résumé de tout le mouvement hippie et révolutionnaire du début des années 70. L’auteur Jean-Marc Ghanassia et le metteur en scène Laurent Serrano ont voulu nous faire (re)vivre cette époque à travers la comédie musicale Welcome to Woodstock.

WelcometoWoodstock-affiche

Synopsis
Au lendemain de mai 68, des rêves de révolution encore plein la tête, une bande de copains décide de partir à Woodstock pour assister au plus grand concert de tous les temps. Sur les routes américaines, portés par les chansons des Canned Heat, des Who, des Doors, de Janis Joplin, Bob Dylan, Jefferson Airplane, Jimi Hendrix, et de tous les plus grands artistes de la contre-culture américaine des années 70, ils vont découvrir l’amour, le sexe libre, la drogue et vivre l’expérience inoubliable des « premières fois ».

« Welcome to Woodstock n’est pas une comédie musicale » explique le metteur en scène. « C’est une performance scénique d’un genre nouveau dans laquelle se mêlent étroitement scènes jouées, chansons cultes et vidéos psychédéliques. Une façon inattendue mais efficace de recréer sur scène l’univers musical et révolutionnaire des années hippies »

Notre avis :
Nous ne sommes pas encore entrés dans la salle qu’une atmosphère florale est annoncée : fleurs peintes sur le trottoir et accrochées au plafond de l’entrée. C’est ensuite dans la modeste salle du Comedia que nous commençons notre expérience. Hélas, il est interdit de partager avec les comédiens le fameux calumet de la paix de l’époque…
Dès les premières scènes, pas de doute nous sommes bien plongés dans l’ambiance hippie des années 60-70 avec un décor et des vêtements typiques. C’est au fil de la musique et d’images projetées sur un écran situé au fond de la scène que le décor va évoluer. L’apparition progressive de la forêt est particulièrement envoûtante.

Question musique, les amoureux de l’époque seront servis, le répertoire est populaire et diversifié avec une spéciale dédicace à Jimi Hendrix. Les scènes se succèdent et tous les comédiens ne ratent pas une occasion pour pousser la chansonnette. Nous avons bien aimé les transitions avec une impression d’assister à un concert de rock d’un chanteur appréciant particulièrement les franges.

Les questions identitaires ou politiques de l’époque ne sont pas délaissées. C’est le choc entre une jeunesse révolutionnaire militante et une autre prônant la paix avec la musique et l’amour.
Avis aux âmes puritaines, sachez que Welcome to Woodstock n’est pas pour vous. Eh oui qui dit hippies, dit aussi liberté du sexe, du corps et de la consommation de drogue. L’effet de cette dernière est d’ailleurs très bien illustré à travers plusieurs scènes totalement psychédéliques, musicales et colorées. Peut-être trop psychédélique par moment pour nous qui aurions apprécié une histoire un peu plus approfondie.

DSC05360 copyrights Pixelle
copyrights Pixelle

En somme, si vous ne connaissez pas l’époque hippie et même si vous la connaissez déjà, pas besoin de machine à remonter le temps. Allez voir Welcome to Woodstock pour un véritable voyage musical 70’s. Don’t Worry, Be Hippie !

Infos pratiques
Adresse : Le Comédia – Grande Salle, Salle de spectacle (~ 740 places), 4 boulevard de Strasbourg 75010 Paris
Infos & Réservations : www.welcometowoodstock.fr, www .le-comedia.fr / 01 42 38 22 22
Dates : Jusqu’au 7 janvier 2018
Tarifs : de 15€ à 69€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s