Le terrifiant Horla prend vie au théâtre Michel

Le Horla, la fameuse nouvelle fantastique de Maupassant prend une nouvelle dimension : celle de la scène. Sur une mise en scène de Slimane Kacioui, Florent Aumaître relève seul le défi de l’interprétation théâtrale de cette épistolaire.

Pour regarder la bande-annonce du Horla : https://youtu.be/9mnYa5Zmlpw

Depuis sa première représentation en 2011 au Théâtre De Bayeux, le succès du Horla, d’après l’oeuvre de Guy de Maupassant, ne s’est pas démenti. Du Théâtre du Petit Hébertot, en passant par le Festival d’Avignon en 2013, 2014 et 2016, mais également à travers toute la France à la rencontre de publics scolaires (du collège aux prépas littéraires), faisant chaque fois l’unanimité auprès des élèves et de leurs professeurs, Le Horla suscite une égale sidération devant la performance du comédien Florent Aumaître habité par son rôle, dans une mise en scène magistrale de Slimane Kacioui.

Un homme semble sombrer peu à peu dans la schizophrénie, persuadé qu’un être invisible vit près de lui et se nourrit de sa vie pendant son sommeil. Est-il victime d’hallucinations, devient-il fou, ou bien est-il la première victime d’un être surnaturel apparu sur Terre pour faire de l’Homme son esclave et prendre sa place ? 

À travers son journal intime, on rencontre cet homme qui paraît sain d’esprit, on découvre les différents phénomènes auxquels il est confronté, on suit ses réflexions sur le fonctionnement de nos sens, on est suspendu pendant plus d’une heure à son destin, jusqu’à en découvrir l’issue…

Notre avis :  Dans l’élégant petit théâtre à l’italienne, la pièce s’ouvre sur une musique  effrayante qui annonce l’ambiance de la pièce. Puis on découvre le protagoniste, qui apparaît tout d’abord comme un heureux propriétaire normand féru de sciences et de découvertes, muni d’un esprit rationnel et méthodique. Progressivement, la survenue de phénomènes étranges lui font douter de sa santé mentale. Mais entre folie et créature surnaturelle, la limite est imperceptible…

Florent Aumaître se révèle dans ce rôle où il instaure à lui tout seul une atmosphère de plus en plus oppressante. Il est capable de jouer un bourgeois du XIXe et de le faire évoluer de l’arrogance à la terreur, tout en jonglant habilement avec l’interprétation des autres personnages de l’histoire.  La mise en scène est très simple, elle se contente de présenter le texte sans artifice, quelques entrées et sorties, une chaise et un calepin suffisent à établir le conte.

Conclusion : Une adaptation théâtrale qui épouse royalement ce classique du genre, pour en faire ressortir ce qu’il a de plus fou et de plus effrayant. Une belle façon de découvrir ou redécouvrir le Horla !

Infos pratiques :

Adresse : 38 rue des Mathurins 75008 Paris
Infos et réservations : http://www.theatre-michel.fr/Spectacles/le-horla/
Dates : A partir du 07/03/2017 les mardi et mercredi à 19h. Séance supplémentaire le 25 mars à 16h30
Tarif :
Catégorie 1 : 25€
Catégorie 2 : 15€
Rangée OR ( rangs 4 à 8 ) : 28€

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s