La Peur envahit le théâtre Michel

La Peur, nouvelle de Stefan Zweig, a été adaptée et mis en scène par Elodie Menant. La pièce se joue actuellement au Théâtre Michel et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’une ambiance particulière y règne, une ambiance qui vous fera frissonner.

La peur prolongations

Synopsis: Stefan Zweig excelle dans la description des tourments intérieurs de ses héros. Sa nouvelle, La Peur, en est le meilleur exemple. Construit comme un roman à suspense, la pièce se déroule au rythme haletant des angoisses d’Irène, jeune femme adultère traquée par l’étrange compagne de son amant.

Manipulation ? Hallucination ? Comment échapper à cette tourmente sans fin ? On assiste au vacillement d’un couple qui ne se comprend plus… jusqu’au dénouement, véritable coup de théâtre.

Cette pièce, à l’esthétique cinématographique, s’inspire de l’univers d’Hitchcock, notamment du remarquable film Fenêtre sur cour.

Un spectacle palpitant.

Notre avis: Quelle pièce! Déconcertante, haletante et surprenante! Voici les trois mots que nous pouvons utiliser pour décrire cette pièce à laquelle il est impossible de résister. Nous sommes très vite embarqués dans le quotidien d’Irène, interprétée par Hélène Degy, et de son mari, joué par par Aliocha Itovich. Ils semblent être heureux et pourtant…

Cette pièce nous pousse à  être à l’affût du moindre détail qui vient perturber la vie de ce couple en apparence si parfait. Déjà fragilisée par son mariage à bout de souffle, Irène est traquée par la compagne de son amant, interprétée par Ophélie Marsaud. Mais est-ce réel? La mise en scène et les acteurs ne nous apportent pas les réponses attendues, et c’est au spectateur de trouver la réponse par lui-même. Cette oeuvre nous fait perdre pied, nous fait perdre le fil de la réalité: Irène hallucine t-elle ou est-elle vraiment harcelée? Comment se sortira t-elle de son cauchemar? Autant d’éléments qui nous poussent à jouer au détective… et on adore jouer les Columbo!

L’autre élément à prendre en compte est le jeu des comédiens. Nous avons pris une claque en plein visage tant ils parviennent à utiliser toute une palette d’émotions qui a de quoi nous impressionner. Parmi les scènes marquantes de la pièce nous retiendrons particulièrement celle de la dispute entre Irène et son mari qui est à la fois poignante et violente. Les acteurs réussissent à nous faire frissonner de peur! Eh oui… la peur n’est pas uniquement le fléau des personnages sur scène, elle est aussi le notre. La peur est  présente, c’est un personnage à part entière qui devient de plus en plus fort grâce à la mise en scène.

Grâce aux jeux de lumière et aux déplacements des décors, nous nous mettons à la place d’Irène et ressentons toutes les émotions qui l’envahissent et particulièrement cette peur qui grandit au fil de la pièce. Nous comprenons très rapidement à quel point elle se sent perdue et  prisonnière, chose à laquelle il est difficile de rester de marbre. Nous nous surprenons à ressentir autant d’empathie avec cette femme rongée par le mensonge et la peur. Mais nous vous l’avons dit auparavant, cette pièce est SUR-PRE-NANTE! Tous les fans d’Hitchcock sauront retrouver la patte de ce grand réalisateur.  Nous ne nous attendons pas à ressentir autant d’émotions contraires et rien ne nous a préparé au rebondissement final!

La Peur est donc digne d’une oeuvre cinématographique  et nous offre un spectacle grandiose plein de rebondissements qui ne cesse de nous surprendre. Dose de frisson assurée!

Infos pratiques:

Adresse: 38 Rue des Mathurins, 75008 Paris
Infos et réservations:  http://www.theatre-michel.fr

Date: Jeudi, vendredi et dimanche à 19h, Samedi à 19h15 ; jusqu’au 26 février 2017

Tarifs: Catégorie 1 : 25€
Catégorie 2 : 18€
Rangée OR ( rang 5,6,7 ) : 29€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s