Stabat Mater Furiosa, engagée contre la guerre

STABAT MATER FURIOSA est une pièce écrite par Jean-Pierre Siméon, première création de la troupe Les Indomptés avec Maude Bouhenic dans le rôle principal et Elise Douylliez l’accompagnant au violon. Cette pièce est mise en scène par Pascale Brun, la scénographie par Robin Reguron et la création lumière par Enguerrand Michelin.

Affiche Stabat Mater Furiosa

Et si on faisait une petite présentation?

Jean-Pierre Siméon est un poète, dramaturge et critique. Il est contre l’idée du divertissement qui endort la pensée. Né en 1950, il a connu une société déchirée par la guerre (Rwanda, Liban, Arménie, Bosnie, Tchétchénie, Mexique…), ce qui l’amènera à se dresser contre l’absurdité de la guerre.Maud Bouhenic

La troupe Les Indomptés a été fondée par Maude Bouhenic avec laquelle elle souhaite soutenir les dimensions politique, sociale et humaine du théâtre.

Synopsis : 

Stabat Mater Furiosa signifie « la mère furieuse qui se tient debout ». Cruellement intemporel, le texte parle des massacres du passé tout en dénonçant ceux à venir, dans un inexorable recommencement. Écrit sous la forme d’un poème en prose d’où la ponctuation est bannie, c’est la supplique d’une femme universelle qui se dresse, seule, contre toutes les horreurs de toutes les guerres. Nous l’appellerons « Elle ». Elle crie.
Mais Stabat Mater Furiosa n’est pas qu’une condamnation de l’absurdité de la guerre, c’est également le dernier espoir de vaincre la cruauté des Hommes. Ce cri est fait pour résonner en chacun de nous, réveiller toutes les consciences et appelle l’humanité à se lever.
Entre les sonorités fragiles et tristes du violon et les airs tziganes ou yiddish, la musique accompagne la volonté farouche de surmonter l’inhumanité.

Notre avis :

(Note : Le personnage principal sera appelé « Elle »)

A peine la pièce commencée, Elle se met en colère et installe une atmosphère de révolte et de furie. Et dès ses premières répliques, l’effet recherché fonctionne ! Les changements émotionnels du personnage, les montées ou descentes de tensions sont brillamment jouées, ce qui nous touche et nous permet d’adhérer à ses propos. A travers ses différentes expériences personnelles et ses propos parfois forts, Elle illustre bien l’expérience qu’une femme peut avoir de la guerre.
Ce poème est une opposition constante entre la vie et la guerre ainsi qu’un questionnement puissant quand au rôle de l’Homme dans ses atrocités.

Saluons également les jeux de lumières épurés qui accompagnent et représentent efficacement l’atmosphère et l’état d’esprit du personnage. Les sons du violon sont diversifiés allant d’une belle mélodie à des bruitages discordants et grinçants.

Pour nous STABAT MATER FURIOSA est un témoignage poétique, d’actualité, apportant un point de vue humain et réel sur la guerre loin des raisons politiques ou idéologiques. Cette pièce est là pour nous rappeler la réalité de la guerre, et nous obliger au devoir de conscience et de sensibilité face à celle-ci.

Infos pratiques :
Adresse : Théâtre Le Magasin – Malakoff – 3 impasse de Châtillon, 92240 Malakoff
Infos : http://www.billetreduc.com/160736/evt.htm
Durée : 1h15
Tarifs : de 5€ à 15€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s